Diagnostic radon en immobilier

Définition

Le Radon est un gaz radioactif inodore et incolore issu de la désintégration du radium, lui-même issu de l’uranium. On le trouve surtout dans les massifs granitiques. La pénétration du radon dans une construction résulte de plusieurs paramètres :

  • concentration dans le sol,
  • perméabilité et humidité du sol,
  • présence de fissures ou de fractures dans la roche sous-jacente.

Interviennent aussi les caractéristiques propres à l’habitat :

  • procédé de construction,
  • fissuration de surface en contact avec le sol,
  • qualité de la ventilation.

Risques

Le Radon a été classé en 1987 comme « cancérigène pulmonaire chez l’homme » par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer).

Mesure du Radon

Certains experts sont capables de mesurer à l’aide de dosimètres, les concentrations en radon au sein d’un bâtiment et évaluer les particules émises par le radon. Seule ces mesures permettent de détecter si les occupants sont exposés à un risque pour leur santé.

Connaître la concentration en radon dans son logement permet de mettre en ouvre les éventuelles mesures de correction nécessaires. Il est donc fortement conseillé aux particuliers de procéder à une mesure de la concentration en radon dans leur habitation.

Le dosage du Radon

Les dosimètres sont placés à des endroits précis du bâtiment en tenant compte des conditions intérieures. Sans danger pour les habitants, ils doivent cependant rester en place un certain temps sans être déplacés. Les résultats de ces mesures de présence de radon sont en Becquerel par mètre cube (Bq/m3).

L’interprétation des résultats

Sur avis du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France, les pouvoirs publics ont fixé le seuil d’alerte à 1000 Bq/ m3 et le seuil de précaution à 400 Bq/ m3, valeur incitative pour les bâtiments existants. La valeur guide de 200 Bq/ m3 a été retenue pour les bâtiments à construire.

En cas de résultats supérieurs à 400 Bq/ m3, il convient donc de faire réaliser un diagnostic du bâtiment pour déterminer les voies d’entrée du radon et mettre en ouvre les techniques de réduction éventuellement nécessaires.